La psychose est-elle liée aux comportements alimentaires problématiques chez les jeunes?

2018-10-17T21:42:57+00:004 août 2018|Conduites alimentaires, Nouvelles, Santé|
Plus de jeunes qu’on pourrait le croire vivent des épisodes de psychose, lors desquels par exemple ils ont des hallucinations ou bien des idées délirantes. Les scientifiques savent depuis un certain temps déjà que ce genre de problèmes est souvent accompagné d’autres problèmes de santé mentale. Par contre, on connaît encore peu les liens chez les adolescents entre la psychose et les comportements liés à des problèmes alimentaires, comme la boulimie et l’anorexie.

C’est dans ce contexte qu’une équipe de chercheurs du Royaume-Uni ont voulu savoir si le fait de vivre des épisodes de psychose en début d’adolescence pouvait contribuer à l’apparition de comportements alimentaires problématiques quelques années plus tard. Ils ont donc étudié plus de 6000 adolescents pour connaître, vers 13 ans, leur indice de masse corporelle (une façon de calculer si une personne est en surpoids, en sous poids ou à poids normal) et s’ils avaient vécu de la psychose. Ensuite, vers 18 ans, ces mêmes jeunes ont répondu à un questionnaire au sujet de s’ils avaient vécu ou non des comportements à problèmes en lien avec leur alimentation.

Cette recherche indique que les jeunes qui ont vécu des épisodes psychotiques avaient ensuite plus tendance à avoir des comportements alimentaires problématiques. Reste maintenant à la science à mieux connaître ce qui distingue et ce qui unit ces deux types de problèmes de santé, question de mieux les prendre en charge.

Source: The Lancet Child & Adolescent Health