Comportements antisociaux chez les jeunes: l’impact des parents et de la discrimination

2017-11-23T23:01:25+00:00 24 octobre 2017|Délinquance, Nouvelles|
Un « comportement antisocial », c’est un comportement négatif envers les autres et qui peut causer du tort à toute une société. Est-ce que les comportements positifs de parents vivant des problèmes peuvent atténuer l’impact négatif de ceux-ci sur le niveau de comportements antisociaux de leurs enfants? Le fait d’appartenir à une communauté culturelle minoritaire peut-il avoir une influence sur le niveau de comportement antisocial d’un jeune?

Une équipe de chercheurs américains ont voulu répondre à ces deux questions en passant en entrevue plus de 1000 jeunes de 10 à 14 ans et leurs parents; la moitié provenait de l’île de Porto Rico (dans les Caraïbes), alors que l’autre moitié était aussi d’origine portoricaine mais résidait dans un quartier new-yorkais (aux États-Unis). Un total de trois entrevues annuelles ont été accomplies, autant avec les parents qu’avec leurs jeunes. Cela a permis d’étudier l’évolution des différents déterminants (problèmes vécus par les parents, comportements parentaux et comportements des jeunes) tout en comparant si un « stress culturel », c’est-à-dire le stress vécu lorsqu’on subit de la discrimination en lien avec nos origines, avait aussi une influence.

Les résultats sont clairs. Oui, le comportement des parents peut avoir un effet protecteur sur leurs jeunes : peu importe les problèmes vécus, être un parent présentant un comportement positif permet de réduire les risques de comportements antisociaux chez leurs enfants. Par contre, le stress culturel tend à augmenter les risques de comportements antisociaux chez ces derniers, et à ce sujet les jeunes portoricains de New York semblent avoir moins bénéficié de la protection que semblent octroyer de bons comportements parentaux. Viser à réduire les comportements antisociaux chez les jeunes passe assurément par l’exemple parental face à l’adversité, mais cela semble avoir moins d’impact dans les communautés culturelles minoritaires luttant souvent déjà contre la discrimination.

Source: Child & Adolescent Psychiatry